vendredi 5 février 2016

Quatre ans déjà!

Petit retour sur le temps passé:
fin 2011
- Premier yaourt
- Innovation et Brevet









2012
- Début de production dans la vieille grange
- Premiers marchés
- Les concours et les prix








           2013

           - La mise en "Creativ Communs" du processus
           - Premières ventes en magasins
           - Aménagement à l'atelier de Croaz an Herry















2014 
- 30 magasins desservis
- Créations de nouveaux produits et goûts

2015
- Premières formations: 12 personnes
- Mise en place de l'atelier partagé et du fonctionnement en coopérative grâce à "Chrysalide"
- Nomad-yo sur les rayons du BON MARCHE à Paris
et notre participation réussie au Festival Interceltique de Lorient.


La route est cependant encore longue!


Nous avons acquis:


une renommée en Bretagne
et une clientèle fidèle et croissante

   
une connaissance approfondie
de la fermentation des céréales





mais

la structuration est encore en cours

                                                                       
la question du confort et de la capacité sans passer à l'automatisation s'impose


les difficultés et coûts de la logistique posent question




Nos choix d'avenir

Faire le pari de déléguer la vente aux grossistes pour libérer du temps et de l'énergie: nous allons commencer à travailler avec la société Biodis de Rennes

Augmenter la capacité de production en élaborant un outil plus efficace: nous avons investi dans une cuve de 500 litres

Approfondir nos relations et coopérations avec nos partenaires

Travailler activement sur nos souches pour pouvoir les fournir dans le futur en quantité et qualité:
pour cela, un partenariat de recherche sur les ferments de nos céréales "l'INRA: Flore Alive" se met en place.

Donc, pas de mollesse et toujours de l'optimisme...! A bientôt dans les rayons!


mercredi 4 mars 2015

On a fait des petits!

Et bien oui! sans être une fin en soi, la croissance est pour le moins une phase, et même le nez dans le guidon, on s'aperçoit qu'on a fait du chemin, que l'arbuste a poussé et...marcotte!



Augmentation de Capital:
Nous sommes passés cet hiver à un capital de 35250 euros. Une vingtaine de personnes nous ont fait confiance et confié leurs souscriptions. MERCI à tous et à chacun(e) pour ce coup de pouce!

Organisme de formation à la fermentation végétale:
c'est un nouveau statut de la société Plurielles, acquis aussi cet hiver.
Dans la foulée nous avons organisé notre première formation professionnelle qui a eu lieu pendant trois semaines au mois de janvier à La Feuillée. Trois stagiaires avec des projets différents y ont participé. Florence de Rennes, Oriane de Nantes et Patrick de Hambourg.


Démarrage à 7.30 avec Christophe à l'atelier pour tous les aspects pratiques, cours théoriques l'après-midi,  et puis Qigong avec Nathalie pour arrondir la journée, respirer ensemble, se détendre et régénérer.
Pour nous tous: une intense expérience d'apprentissage, de communication, de collaboration qui c'est clos par un examen de 16 heures que tous ont réussi brillamment! Hourra et Bravo à eux!

Premiers essaimages
C'est à Hambourg que Patrick s'apprête avec sa société Brüder-Gleich, à  produire et  diffuser le yaourt de riz. Nous faisons partie de son équipe pour la mise au point des produits mais n'avons pas de rôle décisionnel. C'est leur aventure, que vous pouvez aussi suivre sur Facebook! et c'est également l'aventure du Creative Commons  qui se concrétise et cela nous réjouit au plus au point.


Oriane s'est aussi lancée! premiers essais de production en collaboration avec Oniris, une halle technologique de Nantes. 
Nous vous tiendrons au courant du projet de Florence dès qu'il se concrétisera.
La motivation est au rendez-vous!

Chrysalide: un partenariat à trois à l'atelier de Croas an Herry
 Chrysalide est une coopérative d'activité et d'emploi qui permet à des personnes démarrant une activité professionnelle de se lancer en douceur: Chrysalide les héberge sur le plan administratif, comptable, et les assure. L'idée qui sous tend est qu'une entrepreneur en phase de démarrage n'a pas les moyens de s'offrir un salaire régulier. Chrysalide propose donc d'indexer le salaire sur le chiffre d'affaire.
L'idée de travailler avec Chrysalide a petit à petit  donné naissance au concept de l'Atelier Partagé: L'atelier Nomad'yo de Croas an Herry va  en effet accueillir prochainement, en plus de Christophe, deux compagnons, Philippe et Laurent qui loueront le matériel et le local pour leur propre production. Le partage des productions sera réalisé en auto-gestion.
De son côté, Plurielles SARL assure la diffusion et les ventes ainsi que la production et commercialisation du ferment.
 Le premier effet de ce partenariat sera de garantir un flux de produits continu, suffisant et de qualité, même si un des compagnons désire s'absenter.
Quel bonheur, ce projet de coopération! ça respire l'amitié et la santé!

Plurielles et la vente de souches:
comme son nom l'indique, notre société a vocation à développer plusieurs activités.
Dès à présent, nous sommes en mesure de fournir des souches de haute qualité pour toute personne désirant fabriquer du yaourt de riz pour sa consommation personnelle. N'hésitez pas à nous contacter!

Nomad-Yo s'est vu ouvrir les portes de la capitale
dès maintenant, nous sommes sur les rayons de l'Epicerie Générale Moncey



et très bientôt...au Bon Marché!

mardi 29 juillet 2014

Crème, yaourt, mousse...

...sans une once de lait!

On y croit à peine et pourtant....

notre alchimiste préféré a encore fait des siennes, et c'est avec une joie non dissimulée que nous vous présentons aujourd'hui en exclusivité nos deux nouveaux délices, à découvrir bientôt sur les rayons :

La Crème

composé de plus de matière, elle est épaisse et souple...et reste en bouche plus longtemps!!
En recherche d'un produit convenant à des personnes souffrants de problèmes de déglutition, Christophe a réussi à mettre au point cette petite merveille d'onctuosité.




Le Fouetté

Il avait cela en tête depuis un moment. C'est à Agen, dans les locaux de la plateforme d'Agrotec

dont nous avons pu profiter dans le cadre de notre Prix à l'Innovation en février dernier que Christophe a pu faire ses premiers essais. Agrotec met à disposition des lauréats du concours Agropole, comme à toute entreprise agroalimentaire le souhaitant, des outils industriels de haute gamme permettant recherche et essais, ainsi qu'une équipe technique très compétente accompagnant le porteur de projet.




Pouvant disposer d'outils de broyage, fermentation et mise en pots qu'il a pu tester durant quelques jours, Christophe a fait les premiers essais qui lui ont permis une nouvelle création:

                                     Le Fouetté: une mousse de riz soyeuse, douce et légère légère....
                                                                       

A vos cuiillères!

lundi 28 juillet 2014

Il court, il court...notre Nomad-Yo!

Presque six mois ont passé...sous le signe de la

Coopération avec des acteurs locaux pour notre distribution, vente et promotion!

Distribuer nos produits en économisants nos coûts et notre temps:
pour cela nous collaborons dorénavant

- l'été avec Stéphane Guichen de Ty an Holen qui par enthousiasme pour notre produit, le livre avec son sel sur les côtes d'Armor!

C'est en Vendée, et plus précisément au marais salant « la Galopinière » face à l'île de Noirmoutier qu'il produit son sel.  
Et pour ceux qui ne le savent pas, il existe de grandes disparités entre les sels. « C'est la même chose qu'entre un poulet de batterie et un poulet qui s'est baladé dans la cour de la ferme... (…) On peut vraiment dire qu'en France, on a le meilleur sel du monde ». 
L'amour de son métier, Stéphane le transmet. En pénétrant dans son atelier-boutique, vous verrez. Il ne manquera certainement pas de vous conter l'histoire de son marais breton. Son p'tit coin de paradis....
  


-...et l'hiver avec nos voisins les cultivateurs-cueilleurs de la GIE Flore d'Arrée,  un regroupement de producteurs de Plantes Aromatiques, Médicinales et Condimentaires installé dans les Monts d'Arrée, sur la commune de Plounéour-Menez chez lesquels nous nous fournissons régulièrement et qui ont accepté un "échange de bons procédés".
Leurs plantes sont cultivées dans leurs jardins en agrobiologie et selon le cahier des charges des SIMPLES, ou cueillies dans la campagne et les landes, dans un environement préservé, en respectant la ressource.


Notre promotion, Christophe s'en charge régulièrement en:
    proposant des dégustations dans les magasins nous distribuant
    participant à des foires et évènements locaux
    animant ses Ateliers Vivants où il transmet la recette du Nomad-Yo

Mais elle est également gracieusement soutenue par nos consommateurs et par des sympathisants éclairés et enthousiastes comme:

Olivier Bodilis dans sa Librairie Passage
où se croisent amateurs de livres, musiciens, saltimbanques...et gourmets gourmants! Olivier utilise le notre produit pour faire de succulents curry et on peut se ravitailler en pots et échanger des recettes à base de Nomad-Yo à son comptoir.



Nos points de vente se sont encore multipliés:


ainsi, on nous trouve maintenant à Saint Rivoal chez Bro an Are



dans de nouvelles Bio Coop:
Brest Europe
Traou an Douar et Douar Gann à Lannion

et dans les magasins bio
La Baie'L Bio à Iffiniac
et Din'en Bio à Quevert (Dinan)

mais la vraie nouvelle c'est que Nomad-Yo rentre en cuisine!

Ce sont:
Olivier Bellin 
de l'Auberge des Glazicks à Plomodiern,
un Deux étoiles Michelin,
qui nous a fait confiance et utilise notre produit
pour des sauces raffinées






Natascha de l'Auberge de "La Crêpe" à la Feuillée fourre ses crêpes au Nomad-Yo






Accolé à la Bio Coop de Rennes Cesson
les restaurateurs de Pique-Prune l'utilisent pour leurs entrées et desserts





 
et l'EHPAD Résidence Du Pays Dardoup à Plonevez du Faou,
  une maison de retraite où Jean-Marc Favennec cuisinier innovant,
 a trouvé dans nos produits une alternative de choix pour 
 les papis et mamies souffrants de problème digestifs.



jeudi 30 janvier 2014

Bilan et perspectives


Avec 12 000 pots vendus sur l'année et 15 magasins desservis en région bretonne à la fin décembre, nous nous estimons satisfaits, bien que notre balance commerciale ne soit pas encore à l'équilibre.
De gros progrès ont été faits:
-Mise au point du produit, de sa stabilité, et de plusieurs déclinaisons
-Mise au point de l'outil que nous avons amélioré et qui passera bientôt à une autre échelle
-Fidélisation des consommateurs qui pour la plupart d'entre eux ont adopté notre produit et le consomment régulièrement
-Croissance de notre réseau: nous comptons maintenant dans nos relations des artisans, commerçants, producteurs, des administrateurs, des dirigeants de collectivités et de nombreux acteurs de la vie économique régionale de Bretagne et du Sud-Ouest.

Nous nous sommes financés cette année grâce à 3 prix dont le dernier devrait nous permettre les investissements nécessaires à une montée en puissance. Nous devrions dans les prochains mois être en mesure de dégager un salaire de nos activités.

Le nouvel atelier est suffisamment spacieux pour imaginer 3 ou 4 outils (micro-yaourteries) tournant en boucle. C'est dans un avenir proche que nous désirons être en mesure d'offrir à une ou deux personnes la possibilité de travailler de concert avec nous.




En libérant la recette de notre produit pour en faire un bien commun nous nous inscrivons dans une démarche résolument solidaire. Nous savons que ce "yaourt végétal" est un produit de santé. Des conversations récentes avec une diététicienne, un médecin urgentiste, un homéopathe, nous l'ont confirmé.  Que ceux que cela concerne de près puisse profiter de cette invention nous semble répondre aux enjeux sociaux et politiques de notre époque.
 

Augmentation du capital: 
  


 Nathalie, grâce à une avance sur héritage de son papa, (un grand MERCI) devient partie prenante du capital de  la société "Plurielles" à hauteur de 45% des parts et rejoint donc l'entreprise comme associée.
Son apport et celui du prix Agropole permettent d'augmenter le capital de l'entreprise à hauteur de 15.000 euros.



La plateforme Initiative du Pays COB nous octroie un Prêt d'Honneur : 
 Le prêt d’honneur, prêt personnel sans intérêt et sans garantie, est accordé après une expertise du dossier par un comité technique (composé d’experts comptables, banquiers, et techniciens des différentes structures de la création d’entreprise) et un comité d’agrément composé de professionnels. Le prêt est destiné à conforter les fonds propres de l’entreprise et à faciliter l’obtention de prêts bancaires. L’agrément d’un projet constitue un label de qualité.

COB Initiative

C'est ensemble que nous, Christophe et Nathalie, avons réussi à convaincre le comité réuni qui a salué en nous la maitrise de notre produit et notre "complémentarité"! En retour nous remercions vivement tous les acteurs, en particulier son président Jean Jaffrennou et son animateur Sébastien Echardour qui a suivi notre dossier avec beaucoup d'engagement et avec lequel nous sommes en relation de travail étroite.
Un grand merci également aux trois inconditionnels de Nomad-Yo: Anne-Laure Andreu et Amélie Goosens du Pays COB et Christian Mao de la CCI de Morlaix, et aux membres du Comité Neveo qui nous ont préparé à l'entretien et nous ont aidé à clarifier notre stratégie.

dimanche 26 janvier 2014

Deux remises de prix pour commencer l'année

Un premier prix de création agroalimentaire bio! 

Toujours en recherche de soutiens, financements, reconnaissance, nous nous sommes présenté cet automne à Toulouse au


....et en sommes devenus... les lauréats!


 

La remise de prix s'est fait le 12 Décembre au Salon de la Qualité Alimentaire à Toulouse en présence de William Vidal, le PDG d'Ecosert (organisme de certification bio), François Bedoussac de Gers Développement , Michel Doligé, President de la CCI du Gers.




Nous fûmes très chaleureusement accueilli par François Bedoussac le chargé de développement au sein de la CCI du Gers qui nous avait préparé plusieurs rendez-vous:
- à l'Agroparc avec Mr Cordier du CTCPA: nous avons évoqué des études possibles de notre produit, car nous avons reçu une enveloppe à faire valoir auprès de cet organisme
- dans les locaux de la CCI avec une dizaine de personnes dont des agriculteurs et un gérant de Biocoop afin de présenter le produit et le concept d'essaimage.
Nous avons entrevu d'éventuelles collaboration avant d'aller prendre un repas très amical dans un endroit extraordinaire:
le Pôle National des Arts du Cirque à Auch                               CIRCA





Et le 2eme Prix du Concours National de la Création d'Entreprise Agroalimentaire

C'est cet automne que nous avions été primé, mais la remise des prix s'est faite le 12 Janvier de cette nouvelle année.

Concours Agropole  




Nous sommes descendu pour cette occasion pour 2 jours à Agen dans un hôtel de charme et tradition que nous recommandons vivement:               Le petit domaine de Colayrac .

Une chambre superbe, un petit déjeuner copieux et le soir un panier repas délicieux !







Le soir il y eu remise des prix et cocktail avec la rencontre de plusieurs personnalités d'Agropole, notamment son très sympathique dirigeant Monsieur Gilles Recour et ses chaleureux chargés de projets Benoit Pujos et Rémy Gilbert.
Ambiance détendue!


Le lendemain, visite accompagnée du site qui nous a fortement impressionné par son étendu, les possibilités d'accompagnement techniques et technologiques offertes et l'ambiance dynamique et stimulante au sein de l'équipe.

Nous envisageons de passer quelques jours au coeur de leur plateforme Agrotech afin de définir de nouveaux outils de fabrication, courant Mars de cette année.